Accueil | A-Propos | Contact

Etes-vous heureux de vivre comme un mouton ?

moutons

On choisit de travailler toute sa vie pour un boulot en fonction du salaire. Notre temps de repos est clairement définît les week-ends et les 5 à 7 semaines de congés par an. On optimise au maximum ses week-ends et ses jours fériés pour passer de petits moments d’évasions pendant une durée très limitée.

C’est la nôtre mode de vie aujourd’hui et la plupart d’entre nous pensent savoir bien gérer notre vie. Mais au final peu de personnes prennent du recul et se rendent compte que la vie peut être bien plus que ce que la société veut nous faire croire.

Comment se fait-il que la grande majorité des gens qui vous entourent vivent cette triste vie ? Vie qui revient au final à sacrifier la meilleure partie de son temps sur Terre à la société.

Comment se fait-il que malgré le fait que toutes ces personnes ne soient même pas « heureuses » dans cette vie, nous continuons tous à nous diriger vers ce même schéma indéfiniment ? Pourquoi nos choix de vie se basent sur des modèles qui ne sont au final que des échecs dans la quête du bonheur et de la liberté ?

Quelle belle arnaque tout ça ! Je n’ai clairement pas les réponses à ces questions, je ne suis qu’un jeune qui a commencé à travailler il y a quelques années et qui continue à se poser des questions sur la vie en général. J’aime passer du temps à observer. Faites un petit test et essayez de répondre à la question suivante :

 

Les gens autour de vous, sont-ils vraiment heureux dans leur vie ?

Lorsque j’observe les gens autour de moi à mon travail par exemple, voici ce qui m’interpelle :

  • Beaucoup sont TRES stressés (d’arriver en retard le matin à cause des bouchons, de ne pas pouvoir finir le boulot dans les temps, de ne pas avoir été assez productif ce trimestre pour obtenir un bonus … ).
  • Très peu de gens autour de moi font « le boulot de leur rêve ».
  • Beaucoup sont en surpoids.
  • Des gens endettés sur 20 a 30 ans (En Angleterre il est possible de faire des prêts immobiliers sur 35 ans).

Je parlais à mon responsable : un fan de snowboard et de la montagne. Je lui posais une simple question :

- « Aimerais-tu un jour enseigner le snowboard et vivre à la montagne ?

Sa réponse était exactement celle que j’attendais :

- « Oui, mais ça ne paye pas ! moi j’ai un crédit à payer ! ».

Je n’ai pas osé lui demander s’il avait déjà pensé à investir et se créer des revenus passifs afin de pouvoir vivre un jour la vie de ses rêves .

J’observe également que beaucoup veulent absolument s’offrir des choses même quand ils n’ont pas les moyens. Il est normal de tout payer à crédit j’ai l’impression. Plusieurs personnes de mon entourage achètent à crédit  leurs vêtements, leur billet d’avion pour les vacances, les cadeaux de Noëls …

Avec tout ce qu’il est possible de faire sur Terre, pourquoi faisons-nous tous ces « mauvais choix » ? Pourquoi sacrifions nous notre notre temps, la seule chose qui a réellement de l’importance, pour une société de consommation ?

Quel est pour vous  le sens de tout ça ? Le but de notre vie est-il vraiment de suivre le même schéma que tous les moutons de cette société ?

Aller à l’école => faire des études => devenir salarié => se marier => s’endetter sur 20 ans en achetant une maison => faire des enfants => quand ces derniers ont atteint l’âge adulte  => profiter d’un peu de liberté pendant les dernières années de sa vie … ?

Il est intéressant de se poser la question suivante. Aidez-moi à y répondre svp.

 

Pourquoi faisons-nous tous les mêmes choix de vie ? Pour vivre comme un mouton ?

Mon analyse personnelle est que nous agissons tous non pas en fonction du résultat potentiel en lui-même, mais plutôt en fonction des moutons qui nous entourent. « Si tout le monde fait comme ça, c’est que c’est sûrement la meilleure façon de faire ».

On a peur de faire différemment, comme tout bon mouton nous avons peur de nous éloigner du troupeau.

Il est également intéressant de voir que tous les troupeaux sont différents en fonction du lieu et du temps.

Au travail on a tendance à agir de la même manière que ses collègues.

  • SI l’on se trouve dans une équipe de bosseurs on aura tendance à fournir plus d’efforts pour « rester dans la moyenne ».
  • Si l’on se trouve dans une équipe de fainéants, on aura tendance à fournir moins d’effort.

Même constat pour la cigarette et le café – Combien de personnes se mettent à fumer « pour faire comme tout le monde » ? Combien de personnes aiment vraiment le café ? Quand j’ai dit à mes anciens collègues : « non merci, moi je n’aime pas le gout du café ». Beaucoup me disent qu’avant de commencer à travailler, ils en consommaient peu voire pas du tout, car ils n’aimaient pas ça. Maintenant que tout le monde en consomme au boulot, ils ont appris à aimer :)

Dans la vie de tous les jours l’on agit souvent sans réfléchir et on construit notre vie en fonction de ce que font les gens autour de nous. D’ailleurs j’ai souvent entendu / lu cette remarque : « Nous sommes la moyenne des cinq personnes que nous fréquentons le plus« .

Je commence à me rendre compte que c’est vrai. Mais de toute manière 95 % de la population fait partie de la classe moyenne et vie à peu près de la même façon. Certains employés ont un salaire deux à trois fois plus élevé … ok … mais la différence en terme de bonheur et de liberté entre un cadre et un maçon n’est pas si énorme je pense. Tout deux sacrifieront cinq jours pas semaine de leur vie jusqu’à la retraite. L’un pourra s’offrir plus de produit de consommation et éventuellement envoyer ses enfants dans une école privée et l’autre aura peut-être un peu plus de temps pour sa famille … mais la différence n’est pas extraordinaire.

Comment faire pour changer de vie et devenir maître de son temps ? Comment faire pour accéder au bonheur ?

 

Tout quitter et partir loin pou vivre une vie plus simple ?

J’ai eu la chance de voyager un peu et de vivre quelques mois dans différentes villes et différents pays. La question est de savoir si la vie sera plus belle ailleurs.

 

A – Est-on plus heureux à l’île maurice ?

Avantages : j’ai pu y vivre quelques temps et il est clair que la population y est beaucoup moins dépendante de l’argent. On peut y vivre correctement avec beaucoup moins. La société de consommation à un impact bien moins important qu’en Europe.

Les valeurs familiales y sont aussi plus présentes ce qui est à mon gout un avantage.

Le climat tropical est aussi je pense un atout considérable au bonheur en général (les gens sont tellement plus souriant lorsque le ciel est bleu et que le soleil est là :) ).

Inconvénients : le soucis est que le peuple mauricien dépend énormément de « ce que pense les autres ». Si un couple d’ados de 16 ans marchent main dans la main dans la rue … ils seront catalogués de « mauvais garçon » et de « trainée » et seront la honte de la famille. Si en plus ils n’appartiennent pas aux même groupe religieux, (ils n’ont pas à être croyants, leur nom de famille décidera de leur croyance aux yeux de la population), on approche l’apocalypse  ^^ (Non, je n’exagère pas).

Cela est probablement dû à la forte présence des religions dans la vie des gens, au manque d’éducation (on n’enseigne pas la philosophie à l’école) et peut-être aussi à la taille de l’ile. Tout cela combinés conduits à un comportement totalement irrationnel et la population a tendance à auto-saboter son accès au bonheur et à se surveiller les uns les autres. Il y règne un climat perpétuel de chasse aux sorcières. (J’ai pleins d’anecdotes en tête si cela intéresse).

Pour conclure la classe moyenne mauricienne est au final plus pauvre financièrement que la classe moyenne occidentale et du coup moins dépendante de la société de consommation. Ce ne sont pas encore les médias et le gouvernement qui soumettent le peuple à une vie d’esclave. Les traditions / mauvaises interprétations des religions font très bien ce boulot. Donc non le peuple mauricien n’est pas plus heureux ni plus libre. Dommage, ça commençait bien.

 

B – L’île de la réunion ?

Avantages : du soleil toute l’année, un plus haut niveau de vie qu’à l’île Maurice (C’est une île française), les accès aux soins sont d’une qualité comparable à ce que l’on peut trouver en métropole. De plus, du fait de son éloignement géographique, l’île est peu impactée par les médias et notre société « stressante ». Les valeurs familiales y sont aussi très importantes. Et du fait de l’accés au système d’éducation française et à la présence moins importantes de la religion dans la société la population se retrouve plus ouverte d’esprit qu’à l’île Maurice.

On se retrouve du coup avec une société plus heureuse en général. Je m’explique : quand j’y ai vécu (durant une année), l’impression que j’avais est que l’on y vit avec les avantages financiers occidentaux sans les inconvénients de la société (moins de stress, on ressent moins le besoin de toujours travailler plus pour gagner plus, on arrive plus facilement à se satisfaire de ce que l’on a et vivre heureux ainsi). Les réunionnais bien que plus pauvre en général que les métropolitains, me donne souvent l’impression d’être plus libre et plus heureux.

D’ailleurs un constat que j’ai fait : Beaucoup de mauriciens souhaitent partir faire des études et travailler à l’étranger (l’Angleterre et la France) en espérant gagner plus d’argent et « vivre mieux ». On sacrifie vite le soleil pour l’argent à l’île Maurice. Mais ils sont aussi nombreux une fois arrivés à la retraite à repartir définitivement dans leur pays natal.

J’ai souvent demandé à des réunionnais s’ils aimeraient vivre en métropole, bien souvent la réponse est non. Ils sont conscients d’avoir atteint une qualité de vie qui sera difficile à avoir à Paris ou ou Londres.

Inconvénients : il est difficile d’y trouver un emploi, le taux de chômage y est très élevés ainsi que la coût de la vie. Mieux vaut avoir de bons revenus (passifs si possible ) pour avoir l’esprit tranquille et profiter pleinement de la beauté de l’île.

 

Conclusion

J’étudie de plus en plus cette possibilité pour dans quelques années :) Car si l’on est la moyenne des gens qui nous entoure, je préfère pour le moment la moyenne réunionnaise :)

Mais il me reste énormément d’endroit à explorer et pour cela je dois atteindre la liberté financière. J’ai hâte de devenir maître de mon temps. Je ne veux plus sacrifier ma vie pour un emploi et pour cette société. La vie est déjà assez courte, si en plus l’on doit sacrifier la majorité de notre temps pour un emploi, quel est l’intérêt ?

Et vous, êtes-vous heureux dans cette société ? Pensez-vous pouvoir vivre mieux dans un autre pays ? Ou simplement une autre ville ?

Fermez les yeux, imaginez votre vie idéale et battez-vous pour l’obtenir ! Si certains y arrivent, pourquoi pas vous ?

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire pour me dire ce que vous en pensez :)

 

Ma vidéo gratuite : Se Payer en Premier
Apprenez la base de l'enrichissement grâce à ma vidéo gratuite.
We hate spam just as much as you
Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre site.

9 Commentaires au sujet : “Etes-vous heureux de vivre comme un mouton ?”

  1. Alex dit :

    C’est quelque chose que je constate depuis deux ans et demi maintenant presque tous les jours. Ça commence dans les transports en commun ou j’ai l’impression que 80 % des gens vont à un enterrement et ça finit le soir ou tout le monde se demande ce qu’il y a à la télévision le soir pour en faire une conversation le lendemain midi. Et ça tous les jours de la semaine.
    A mon travail, j’ai un collègue qui à 29 ans semble déjà faire de l’hyper tension, il ne prend même pas le temps de manger le midi, en fait il mange tous les jours un sandwich devant son ordinateur tout en continuant de travailler, et on peut apercevoir ses mains trembler. En fait il m’a dit que le travail et la seul chose qu’il a dans sa vie, il a renoncé à ses projets et à ses passions lorsqu il a commencé à travailler, il était fan de plongé et de voile, et actuellement, il enchaine les crédits à la consommation ( il a 3 voitures, et part en vacances à crédit ) et est déjà à cours d’argent aujourd’hui ( il a dit qu’il lui restait 22 euros sur son compte ), alors qu’on est à peine en milieu de mois.
    Je me fais la même réflexion sur le fait que la majorité des personnes font des schémas qui ne fonctionnent pas, et ont plein de regrets ensuite, et malgré ça, ils éduquent leurs enfants à reproduire exactement les mêmes schémas infructueux.
    Notre temps et notre énergie sont les 2 choses les plus précieuses que nous possédons, et forcé de constater que la majorité des gens les sacrifient pour pas grand chose, car au final ils ne réussissent même pas financièrement.
    A mon sens, il y a 2 principaux problèmes à ça : Pour commencer il y a ce manque d’éducation concernant l’argent et les revenus alternatifs, car jamais enseigné à l’école, et deuxièmement, il y a cette peur de passer à l’action, d’aller au bout de ses propres projets, ce qui en soit est stupide car je pense qu’il n’y a rien de pire que de ne rien faire et de regretter les choses que l’on « aurait pu faire ».
    Pour ma part, j’ai également hâte de devenir maitre de mon temps, je me bats tous les jours pour ça, j’ai déjà suffisamment de regrets à mon jeune âge pour continuer à les accumuler. Je veux mettre mon temps et mon énergie pour mes projets personnels, ainsi que pour les personnes qui comptent vraiment pour moi.
    En parlant de regrets, avez vous deja entendu les 5 plus gros regrets que les gens ont en fin de vie ? Si c’est pas le cas ce sont les suivants :

    « Je regrette de ne pas avoir eu le courage de vivre ma vraie vie et non pas celle que les autres voulaient pour moi. »
    « Je regrette d’avoir trop consacré de temps à mon travail. »
    « Je regrette de ne pas avoir plus exprimé mes sentiments. »
    « Je regrette de ne pas être resté en contact avec mes amis. »
    « Je regrette de ne pas m’être autorisé à être plus heureux. »

    Ils illustrent bien le contenu de ton article, et personnellement j’y pense presque tous les jours, ils me permettent de me « donner des coups de pieds aux fesses » régulièrement pour éviter de retomber dans le piège de vivre comme un mouton.

  2. Shashou dit :

    Bonsoir ,

    Merci pour votre article !
    Vous avez dis parfaitement la réalité des choses !

    C’est Marrant ce que vous dite sur l’île Maurice pck c’est exactement sa !

    Je sais de quoi je vous parle car je suis d’origine Mauricienne , et qu’un moment
    donné , je voulais allait vivre las bas ..

    Peut être un jour qui c’est

    Mon rêve est d’être LIBRE ( je sais c’est pas commun .. ) mais comment faire sans argent , je ne vois que 3 possibilité pour ma part :

    Voyager par le billet du travail
    Globe-trotteur
    S’engager sur un bateau pendant une période

    Ma question est : Est-ce que cela vas marcher ?

    Car je me sens tellement emprisonné en France , je ne me sens pas ma place
    Je ne veux pas  » Faire comme tout le monde justement  » !!

    J’espère que vous pourrez me répondre
    Merci d’avance

  3. ouafa dit :

    vous avez tout a fait raison, moi j’ai 39 ans, et j’ai raté plusieurs occasions pour investir, dernièrement je commence à penser sérieusement sur le montage d’un projet, j’ai qq idées, je veux commencer petit,je n’ain’ai pas d’éducation en finance, bien que j’ai pris qq cours en management.
    la réflexion que vous faite sur les meilleurs lieux ou vivre je le fais souvent, je vie au Maroc dans les petites villes la vie n’est pas cher du tout aussi bien que l’immobilier, mais on s’y sent tout le temps surveillé et il n’y a pas d’écoles correctes pour éduquer ses enfants(j’ai une petite fille de 2 ans, je pense déja à son avenir).je crois qu’il y a le m^me dilemme partout, et tu as raison on ce sent souvent mouton au travail, et on voie le temps p

    • Samir.K dit :

      Et oui ouafa, tu peux commencer petit :)

      Je pense qu’il faut apprendre à ouvrir les yeux, et on se rend compte que des opportunités il y en a partout :)

      Bon courage dans tes démarches. Si tu veux nous résumer tes projets certains lecteurs pourront peut etre t’éclairer :)

  4. noujoude dit :

    salut samir

    je suis étudiante en 1année de dut carrières juridiques mais pour être honnête cet année a été sabbatique car en réalité je ne sais pas quoi faire comme études, PAR CONTRE ce que je sais c’est que je recherche la sécurité financière c’est donc pour cela qu’avec les petit job que je fais je ne fais qu’épargner pour chercher l’investissement idéal alors est-ce que tu pourrai donner des conseille et donner quelque investissement qui peu être porteur pour l’avenir j’ai penser a plusieurs investissement au Maghreb ou en Asie mais par manque d’informations je n’ose pas trop m’y aventurer tu pourrai m’éclairer et me conseiller des sites qui en parle PLEASE !!! LOL voila

    MERCI !!!!!

    ps: il est top ton blog !

  5. Bonjour Samir,

    le plus dur est de sortir de cette routine qui s’installe dans la vie de chacun.
    Il ne faut pas avoir peur de vouloir vivre ses rêves…

    Lionel

  6. mess dit :

    Moi, j’ai travaillé en tant que salarié pendant 15 ans. J’étais content de ma condition, j’ai pu toujours négocier très très bien mon salaire. Au bout d’un certain temps, j’ai quand même compris qu’on me donne un petite part de ce que je rapporte réellement à l’entreprise. Et je mendie pour béneficier d’une toute petite augmentation. Et surtout je suis toujous passionné par mon domaine de travail. Une personne que j’ai rencontrée par haasard dans les transports m’a présenté un concept d’entreprises. J’avais rien compris mais la chose m’a parlé. Alors j’ai demarré et c’est là que j’ai commencé à comprendre. J’ai toujours eu envie d’apprendre et de progresser. Objectif Rentier dans le bien être et les services essentiels aux particuliers et aux entreprises. je peux vous assurer que cela m’a ouvert vraimentt l’esprit. il est clair que quand on est bien eduqué et conditionné à courir derrière son CDI. On a du mal à sortir sa tête souvent de la poubelle. Progressivement,mon état d’esprit a chnagé et je commence à mieux cerner les choses du moins à les regarder sous un autre angle de prisme. Travailler pour soi, bcq de personnes n’y pensent. certaisn vosu regardent avec des gros yeux quand vous leur parler d’investissement, de faire travailler leur argent même une faible part.

    En tout cas article très instructif et merci encore :) !!!!!!

  7. Anne Sophie dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette écrit, qui est une bouffée d’oxygène.

    J’ai toujours eu le sentiment de perdre mon temps au boulot, comme je dis souvent : « j’aurais tellement plus intéressant à faire,si seulement j’avais le temps » !

    ET puis, entourée de gens aigris et pessimistes, dans un pays ou la moindre initiative est tuée par l’administration et la fiscalité, on finit par perdre la motivation…

    Je commence à ouvrir mon champ de vision pour l’investissement à l’étranger, domaine qui me paraissait il y a encore quelques mois inaccessible, mais, vous lire m’encourage !

    Même si je pense que le bonheur tient aussi à d’autres facteurs que l’argent, l’indépendance financière y contribue largement.

  8. bernard dit :

    C’est vrai que travailler toute la semaine pendant 12 heures (j’ai deux boulots) n’est pas de tout repos, mais bon, on y est un peu obligé avec la société actuelle. De plus, je viens tout juste de faire une demande de prêt-auto https://www.youtube.com/watch?v=eBOJu79xo98 , et je ne voudrais pas trop que cela perturbe mes autres projets :) . Heureusement qu’il y a toujours les week-ends pour récupérer un peu.

Laissez un commentaire